Notre histoire

La débrouille

J’ai toujours aimé acheter et vendre. Etudiante, je lance BijouChou, un site "pour m'amuser". En année de césure,  je choisis de me lancer dans l’entrepreneuriat. Je change le nom pour Waekura, que je trouve plus « marque »,  et je me lance à la recherche de fournisseurs plaqué or. Ma ligne de conduite s'affine: vendre des bijoux que je pourrais moi-même acheter en tant que cliente : résistants à l’eau, anti-allergie, à un prix accessible.

NOTRE HISTOIRE

Les débuts

En septembre, je m'associe à Philip que je rencontre à l’école. Waekura investit notre petit studio : les bijoux dans l’armoire, le packaging sous le canapé, les enveloppes dans le four… Le site enfin prêt, nous décidons de vous rencontrer dans des vide-dressings ! Nous préparons vos commandes le soir et les envoyons le lendemain avant d'aller en cours. Une période intense! Nous parcourons la France pour vous rencontrer avec les bijoux dans nos valises et avons vos premiers retours.

La période des fêtes est finie et les ventes sur les corners se sont bien passées. L’année prochaine, nous ouvrons une boutique !

NOTRE HISTOIRE

Tout s'accélère

Tout va très vite ! Dès le début de l’année, nous nous préparons pour une ouverture en avril ! Nous réinvestissons tout en prenant une boutique mais le budget reste petit, place au DIY ! Meubles, présentoirs, déco… Ikea et la débrouille sont nos meilleurs amis et ça vous plaît, la boutique marche super bien !  
Deux mois plus tard, nous recrutons un stagiaire pour nous épauler et nous ouvrons un autre pop-up. 

Place à l’été, période la plus calme pour nous et retour à la réalité avec notre dernière partie d’études. Septembre à décembre est la période la plus importante pour nous. Avec l’aide de mes proches, nous décidons tout de même d’ouvrir une boutique pour Noël. Du lundi au vendredi nous sommes à Bordeaux pour nos études et revenons tous les week-ends pour faire la vente. La fatigue est là, le stress aussi en période de gilets jaunes, mais vous êtes plus que jamais au rendez-vous.

Fin d’année, TopShop nous repère en boutique et nous propose de nous installer dès janvier dans leur magasin londonien. Evidemment, même si nous ne savons pas comment faire, nous acceptons !

NOTRE HISTOIRE

Les montagnes russes

Année décisive pour Waekura ! Les six premiers mois sont incroyables. Nous commençons en janvier avec le pop-up store rue Charlot et notre corner dans le TopShop de Londres. Pour tenir le coup, nous recrutons une personne pour m’épauler en communication et une alternante qui sera pendant un an notre bras droit. Nous prenons également nos premiers bureaux (nous étions si fiers !) et je suis à Londres tous les jours. Petit échec finalement mais la chance (et travail) font bien les choses, le Bon Marché nous repère au retour de Londres et nous propose de nous y installer pour la Saint-Valentin ! Un rêve pour moi et nous faisons tout pour y faire un corner magnifique.  Le corner fonctionne très bien, nous proposons la gravure et vous êtes toujours plus nombreuses à venir nous voir. Les ventes continuent, nous nous concentrons sur le service client et sur la production, pour créer de plus en plus de modèles 100% nous.

L’été arrive, nous recrutons trois personnes pour 6 six mois afin de nous aider à développer la marque à Noël. Nous changeons de bureaux pour internaliser la logistique.  

En septembre, je participe au concours Grand Prix Commerce Unibail, nous terminons deuxième et remportons un bail commercial dans le centre commercial de notre choix. Une grande victoire en ce mois de septembre ! 

Nous avons aussi une opportunité à Bordeaux pour la fin d’année. Nous prenons le risque et décidons d’ouvrir notre premier pop-up en province.  En novembre, le week-end durant lequel la grève de la réforme des retraites commence, nous ouvrons une boutique à rue des Rosiers, à Paris. À Bordeaux, intempéries et gilets jaunes, à Paris les transports sont interrompus, la fin d’année est plus que difficile…

NOTRE HISTOIRE

QUE D'AVENTURES !

Un début d’année où nous devons trouver des financements pour faire face au manque à gagner dû aux grèves, un changement d’équipe, une crise sanitaire et un confinement … un commencement difficile et plein de doutes mais comme à chaque fois, la roue tourne ! Des grandes enseignes nous contactent juste avant l’arrivée du virus, et nous préparons de fantastiques projets pour la fin d’année ! 

La période de confinement a été difficile, mais notre site est resté actif et vos commandes nous ont permis de tenir. Malgré ces moments difficiles, nous tenons bon. Ce qui nous motive : VOUS ! Grâce à vous, nous nous en sommes sortis ! 

Après trois mois de télé-travail ou de chômage partiel et le lancement de "Poésie", notre collection confinée, notre équipe est de retour au bureau. 

Un deuxième confinement, juste avant les fêtes. Bouleversant pour chacun, et alors que nous pensions remonter la pente du premier avec les fêtes, c'est un nouveau coup dur!  Nous sortons une collaboration avec L'Occitane, une immense joie pour nous ! Toujours au rendez-vous à Noël, nous continuons grâce à vous.

NOTRE HISTOIRE

Le meilleur est à venir

Je tenais à vous montrer qui était derrière la marque Waekura, car quand vous commandez chez nous, vous n'achetez pas seulement un bijou. Vous participez aussi à la construction de notre rêve : vous proposer des bijoux accessibles, modernes, d'une qualité irréprochable. 2021 commence avec des incertitudes pour tous mais nous donnerons toujours tout pour vous ! MERCI de nous suivre, de nous soutenir, de nous faire connaître et de nous faire confiance depuis 2017 !

Prenez soin de vous et à très vite,
Mélissa, @melissa_waekura

SUIVEZ-NOUS

@waekura